En hiver, entre le froid, le vent et la pluie, le moral ne va peut-être pas fort pour vous. Nous vous proposons donc vous réchauffer un peu avec cet article qui vous donnera, nous en sommes sûrs, des envies de voyage en Asie.

Nous vous emmenons au Cambodge, à Phnom Phen plus exactement, une capitale aux charmes méconnus.

 

 

Phnom Phen : Une histoire qui vaut le détour

 

Souvent oubliée par les touristes, au profit de lieux considérés comme plus intéressants ou du moins plus emblématiques, la ville de Phnom Phen est pourtant un passage essentiel pour quiconque souhaite vraiment comprendre le passé de ce pays.

 

 

Le Palais Royal

 

 

Nous vous emportons tout d’abord sur les traces des rois, avec la découverte du Palais Royal de Phnom Phen. Vous avez d’ailleurs peut-être déjà visité celui de Bangkok.

Celui-ci a été construit en 1866 et est divisé en plusieurs pavillons. Certaines parties sont visibles, dont les jardins et la salle du trône, laquelle est encore utilisée pour les grandes cérémonies.

Ce remarquable travail d’architecture typique de la culture khmère et la beauté des jardins ravissent les amateurs de beaux monuments. En particulier la Pagode d’argent ou Vat Preah Keo, où il est possible d’admirer le Bouddha d’Émeraude.

 

Tuol Sleng

 

 

Partons maintenant en visite vers l’ancienne prison de Tuol Sleng, plus connue sous le nom de S21, actuellement Musée du Génocide.

Cette structure qui était à l’origine un lycée a été transformé entre 1976 et 1979 en centre d’incarcération et de purge. Elle a été la scène de nombreuses horreurs. Durant le Kampuchéa démocratique des Khmers Rouges, les salles de classe ont été transformées en cellules, ainsi qu’en salles de tortures.

De nos jours, ce lieu est un musée perpétuant le devoir de mémoire. On y trouve entre autres un centre de documentation et certaines archives des Khmers rouges, témoignant des atrocités commises.

 

Choeung Ek (Les champs de la Mort)

 

 

Le site de Choeung Ek est également un lieu important pour cerner cette période de l’histoire du Cambodge. Non loin de la prison, c’est là qu’on exécutait les prisonniers à tour de bras avant de les jeter dans des fosses communes.

Le lieu est désormais un mémorial, permettant aux habitant de Phnom Phen de se recueillir et transmettant aux visiteurs la mémoire du passé.

 

 

Phnom Phen : Une ville calme… mais mouvementée

 

Les marchés de Phnom Phen

 

 

Dans un registre bien plus joyeux, partons découvrir les marchés de Phnom Phen.

Impossible de visiter Phnom Phen sans passer par le Marché central, ou Psah Thmeyh. Son architecture Art Déco et son gigantesque dôme ont été pensés par le français Jean Desbois, dans les années 30, puis construit par Louis Chauchon.

Entièrement rénové en mai 2011, ce marché accueille toutes sortes de commerces et d’échoppes, des vêtements à l’alimentaire en passant par les produits ménagers.

Le Marché Russe est l’endroit parfait pour faire ses emplettes de dernière minute de souvenirs à ramener en France. Longues étoles et tissus, bijoux, décorations… tout y est !

 

Riverside

 

 

Après ce voyage riche en émotion, nous vous proposons de terminer par une balade dans le quartier de Riverside. Comme son nom le laisse entendre, il s’agit du quartier construit sur la rive citadine du Mékong.

C’est dans ce quartier que prend place un très beau marché de nuit.

 

 

Le temps passe vite lorsqu’on visite une ville aussi riche en curiosités que Phnom Phen ! Il est temps pour nous de retourner dans la grisaille. Mais comme tout le monde sait, après la pluie le beau temps.

 

Si cet article vous a donné envie de vous envoler vers Phnom Phen, n’hésitez pas à vous rendre sur la page ci-dessous pour avoir plus d’informations !

https://www.viree-malin.fr/visiter-phnom-penh-ou-dormir-phnom-penh/

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *