Commencer par Séoul pour une première visite en Corée du Sud, c’est toujours important et surtout magique. Mais découvrir d’autres villes est tout aussi bien, surtout lorsque ce n’est pas votre premier séjour, ou que cela fait quelque temps que vous êtes arrivés dans le pays du Matin Calme.

Si votre voyage se passe en été, la destination idéale pour s’échapper un peu de la capitale est Busan. Deuxième plus grande ville sud-coréenne, il s’agit d’une ville côtière très dynamique, qui possède pas moins que le plus grand port de ce petit pays.

D’ailleurs, vous trouverez parfois l’écriture « Pusan » et non « Busan ». Il s’agit de l’ancienne orthographe.

  • Infos pratiques sur Busan

 

L’aéroport international de Gimhae, qui est l’aéroport de Busan, ne permet pas d’effectuer des vols directs depuis la France. Si vous souhaitez vous y rendre, il faudra donc obligatoirement passer par Séoul.

    • Se rendre de Séoul à Busan

 

Une fois à Séoul, plusieurs solutions de transport s’offrent à vous. La plus utilisée est sans aucun doute le train KTX. Il s’agit d’un train Korail (eh oui un train français !) qui relie les deux villes en 2h30. Des trains effectuent régulièrement le trajet, vous pourrez trouver facilement un horaire qui vous correspond. En revanche, ce moyen de transport est réputé pour être onéreux. Un billet aller coûte environ 45 euros (59 800 wons très exactement) en classe économique.

Pour ceux qui préfèrent un moyen de voyager économique, le bus peut être la solution idéale. Le trajet est certes plus long puisqu’il dure en moyenne 4 bonnes heures, mais le tarif est également moins élevé. Le premier billet coûte 24 200 wons soit environ 18 euros.

Enfin, vous pouvez opter pour l’avion. Ce moyen est bien sûr celui au coût le plus élevé, mais c’est également le plus rapide. Comptez en moyenne 200 euros pour un aller-retour entre l’aéroport de Gimpo à Séoul, et l’aéroport de Gimhae. Le trajet dure 1 heure.

 

    • Depuis Daejeon

 

Pour atteindre Busan depuis Daejeon, vous pouvez prendre le KTX, pour 27 euros environ aller, soit 36 200 wons.

 

    • Depuis Daegu

 

Si vous partez de Daegu, sachez que vous pouvez tout à fait prendre le Mugunghwa, avec un billet aller de 7 700 wons soit environ 5 euros (Oui, vous avez bien vu, il y a bien un gouffre avec le prix du KTX).

 

    • Le dialecte

 

Bon à savoir, dans la région de Busan, on parle un dialecte qu’on appelle le satoori. Il est même difficile pour les gens de la capitale de comprendre parfois les Busanais. Mais rassurez-vous, si vous parlez coréen (ou baragouinez quelques mots) vous serez tout de même compris !

 

    • La météo

 

Côté températures, vous ne devrez pas ressentir de grandes différences par rapport à Séoul. Le climat est assez similaire, même si les températures sont tout de même un peu plus chaudes (autour des 40°C l’été) et qu’il y a du vent, côté maritime oblige.

 

Visiter Busan

 

Maintenant que vous êtes arrivé à bon port à Busan, en un seul morceau et avec toutes les informations dont vous aviez besoin, il est temps de laisser place à la visite.

 

Haeundae

 

 

Impossible de passer par Busan sans faire un crochet par ce quartier. Il s’agit de la plage la plus connue de la ville, et c’est un rendez-vous incontournable. C’est simple, le premier lieu auquel pense un Coréen à qui on parle de Busan, c’est bien Haeundae. Ce qui rend cette zone si populaire, c’est surtout sa plage et les alentours. Très prisée de jour comme de nuit, c’est le lieu de rendez-vous de nombreux jeunes mais aussi de toute la bonne société. Parce que oui, Busan est aussi connue pour son luxe. C’est sur Haeundae que se trouve The Bay 101, un complexe très côté avec une galerie, des restaurants, bars et un rooftop.

 

Le marché aux poissons

 

 

Si vous êtes déjà allé au Japon, il y a de grandes chances que vous ayez vu le marché aux poissons de Tsukiji. Le marché de Jagalchi est aussi connu en Corée du Sud, et c’est vrai qu’il vaut le détour.

En revanche, qui dit produits de la mer dit gare aux odeurs ! Nez sensibles, s’abstenir. En tout cas, tout y est frais et délicieux. Point positif : Vous pouvez savourer ces mets de choix directement sur place si vous le souhaitez.

 

Le Festival International du Film de Busan

 

 

Pour de nombreux amateurs de films et surtout de cinéma coréen, le nom de Busan dit sûrement quelque chose. Tous les ans, en général aux alentours de Septembre ou Octobre, a lieu le Festival International du film de Busan. Tenu pour la première fois en 1996, il s’agit d’un événement à la renommée désormais mondiale, et salué par les plus grands du domaine. 

Si vous vous trouvez sur Busan durant cette période, n’hésitez pas à vous y rendre ! L’occasion de faire de voyager en Asie à travers les films.

 

Jangsan

 

La grande ville, la plage et la mer, c’est génial. Mais on peut aussi avoir envie d’attraper son sac à dos, enfiler ses baskets et de partir crapahuter vers les sommets. Si c’est votre cas, Busan a ce qu’il vous faut ! Le mont Jangsan est réputé pour ses parcours. Il faut dire que les Coréens sont fans de trekking.

Il s’agit d’une promenade assez tranquille à laquelle les randonneurs de tous niveaux peuvent prétendre, même si cela grimpe un peu sur la fin. Les points de vue sont magnifiques, et c’est l’occasion de prendre un grand bol d’air frais en pleine nature.

 

Temple Beomeosa

 

 

Ce temple est le plus grand de Busan. Il se trouve au pied du Mont Geumjeongsan (si vous vous posez la question, sachez que “san” veut dire montagne), et a été construit il y a plus de 1 300 ans, en 678. En partie détruit vers la fin du 16ème siècle, il est rénové au début du 17ème siècle. Si vous le souhaitez, vous pouvez même séjourner dans ce temple. Immersion complète garantie.

Le Temple Haedong Yonggungsa est plus récent mais risque de vous plaire tout autant. Érigé en 1376, il a été détruit mais entièrement reconstruit durant la seconde moitié du 20ème siècle.

 

Spécialités de Busan

 

Impossible de ne pas faire une pause gourmande durant un séjour à Busan ! Mais que manger à Busan ? Les spécialités sont nombreuses. Bonne ou mauvaise nouvelle : tout est délicieux !

 

  • Les Eomuk ressemblent à des crêpes de poisson sur un bâtonnet. Street food très populaire, vous en trouverez plusieurs sortes à Busan. Aux crevettes par exemple, ou encore avec du fromage !
  • Pour manger un plat bien chaud et typique de la région, le Dwaeji Gukbap est tout indiqué. Il s’agit d’une sorte de soupe avec du porc épicé.

 

 

  • En été, vous préférerez sûrement savourer des Milmyeon (Naengmyeon à Séoul), ces nouilles de sarrasin accompagnée de glace pilée et de sauce pimentée.

 

 

  • Une note sucrée pour finir ? Les hotteok dont nous vous parlions dans notre article sur la street food à Séoul sont en fait un spécialité busanaise ! Et si vous avez chaud, un bingsu vous rafraichira à coup sûr. Il s’agit d’une glace finement pilée accompagnée généralement d’une pâte sucrée de haricots rouges, mais pas que.

 

 

  • Visiter Jeju

 

Se trouver à Busan, c’est l’occasion de se rendre facilement sur l’île de Jeju. Surtout que le ferry est le moyen le plus économique de s’y rendre.

Considérée comme l’île de Beauté de la Corée du Sud, elle regorge de paysages à couper le souffle. C’est une île volcanique, avec notamment le mont Hallasan (et 38 autres volcans tout autour). Ce qui rend la végétation incroyablement verdoyante. Il y a aussi d’incroyables cascades.

 

 

Si cela ne vous a pas encore convaincu, sachez que l’île de Jeju est entièrement classée au patrimoine mondial de l’UNESCO (rien que ça), et fait partie des Sept Nouvelles Merveilles de la Nature.

Jeju est un endroit qui semble hors du temps, avec une culture et des traditions qui lui sont propres. Un lieu magnifique à découvrir absolument.

 

Tout cela vous a donné envie de vous y rendre, n’est-ce pas ? Une chose est sûre, lorsqu’on y va, on ne veut qu’y retourner ensuite.

 

Vous cherchez des excursions autour de Séoul ? Lisez notre article sur le sujet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *