L’Irlande est une terre de tourisme. En 2012, 7,4 millions d’étrangers sont entré dans le pays avec pour but de la visiter, et ce pour une population d’à peine plus de de 5 millions d’habitants ! Alors, comme autant de personnes ne peuvent pas toutes se tromper, on vous donne ici quelques conseils pour visiter la capitale du pays, la bien connue Dublin.

C’est souvent la première escale pour la plupart des visiteurs souhaitant visiter l’Irlande. Plus grande ville d’Irlande depuis le Moyen-Âge, place boursière dynamique et centre culturel du pays, Dublin est une ville jeune, dynamique et si attachante qu’il en devient dur de la quitter. Même si au premier abord elle semble relativement petite, 3 ou 4 jours sont facilement nécessaire pour la visiter complétement. Et rassurez-vous, vous aurez toujours une bonne raison d’y revenir !

 

Depuis l’aéroport de Dublin

Cela étant dit, par où commencer ? Avant vos premières visites, l’essentiel est d’arriver à destination. Depuis les années 2000, les compagnies low-cost ont considérablement fait baisser les prix des billets d’avion. La première de ces compagnie, Ryanair, se trouve d’ailleurs être irlandaise. Ainsi, c’est sans doute en recherchant sur le site de cette compagnie que vous pourrez profiter de billets à tout petits prix, et ceci au départ de tous les aéroports de France métropolitaine. Pour atteindre le centre-ville, une des bonnes astuces est de prendre, au sortir de l’aéroport, le Airlink Express 747 pour arriver à la gare de Heuston ou le Airlink Express 757 et arriver à Camden Street.

 

 

Les transports à Dublin

Une fois arrivé, pour vous déplacez dans la ville, plusieurs solutions s’offrent à vous. La première, la plus simple et la plus économique, c’est la marche. Ville de taille moyenne, vous pourrez facilement vous déplacez à Dublin à pied entre vos différents lieux de visite. De plus, flâner dans les rues animées de la ville donnera un charme inoubliable à votre voyage. L’autre solution, ce sont les transports en communs. La ville est bien desservie par les bus, ce qui permet d’envisager des excursions un peu plus lointaines, voire même en dehors de la ville. Enfin, la question des bus touristiques (ceux qui s’arrêtent à tous les point d’intérêt) est à voir par vous-même selon si vous aimez et pratiquez le concept. Avec le Dublin Freedom Pass, ces bus sont à 33€ les 72h (16€ pour les moins de 14 ans).

 

Le Trinity College

Parmi les visites incontournables à faire à Dublin, la première d’entre toute est sans doute le Trinity College. Sa grandiose bibliothèque que l’on croirait toute droit sortie de Harry Potter est un monument emblématique de la ville. Le Trinity renferme aussi le Book of Kells. Ce manuscrit médiéval est un trésor conservé depuis plus de 1 200 ans.

 

 

La cathédrale Saint-Patrick

Peu de monument subsistent de l’ancienne ville médiévale de Dublin. Un des derniers bâtiments à subsister est la cathédrale Saint-Patrick, le Saint protecteur des irlandais. Si la religion est un des éléments les plus sensibles et les plus important de l’histoire de l’île, c’est bien dans la cathédrale nationale de l’Eglise d’Irlande (catholique, évidemment) qu’il faut se rendre pour comprendre une partie de la ferveur religieuse et nationaliste qui a longtemps animé les irlandais.

 

 

Dublin Castle

Pour continuer dans le thème médiéval, le château de Dublin est une destination obligée. En partie gratuite, la visite du château sera à coup sûr un des moments forts de votre séjour irlandais. Le monument est une véritable part d’histoire. Lieu du Bloody Sunday en 1920, c’est aussi ici que Eamon de Valera recevait les dignitaires étrangers.

 

 

La prison de Kilmainham

Autre haut lieu de l’histoire politique irlandaise, la prison de Kilmainham est un passage obligé pour tout visiteur de la ville. Une visite guidée permet de bien appréhender les enjeux que représentait cette prison au cours des différentes guerres d’indépendance que le pays subit. La prison de Dublin est une des visites les plus poignantes que la ville a à offrir.

 

 

Les parcs de Dublin

Après ces visites à caractère historique, le besoin d’une petite pause se fait forcément ressentir. Ça tombe bien, Dublin comporte de nombreux parcs. Ceux-ci ont tous leurs spécificités mais tous sont particulièrement agréables pour se promener ou se reposer quelques minutes au soleil de l’été irlandais. Le St Stephen Green est sans doute le plus connu.

 

 

Le Guiness Storehouse

Pour continuer votre parcours détente, mais sans jamais sacrifier à la culture, les distilleries ou les brasseries sont des lieux à ne pas manquer à Dublin. La première d’entre elle est évidemment le Guinnesss Storehouse. Dans son immeuble typique, vous trouverez un musée qui retrace l’histoire de la marque, mais aussi une présentation des techniques de brassage. Le meilleur est évidemment pour la fin, puisqu’une dégustation de la bière est disponible au dernier étage du bâtiment, assorti d’une vue panoramique sur Dublin et ses environs. Sachant qu’une bière sur deux consommée en Irlande est une Guinness, cette visite est indispensable à votre séjour !

 

 

The Old Jameson Distillery

Toujours dans le même thème, la visite des distilleries de whisky permet d’aborder la tradition irlandaise. La visite guidée de la Old Jameson Distillery (16€) permet de comprendre comment est réalisé le whisky du même nom. Une autre distillerie souvent évoquée est la Teeling Whiskey Distillery. Plus moderne et design, elle propose une dégustation à la fin de la visite.

 

 

La National Galery of Ireland et les musées

En plus des visites classiques, Dublin possède également bon nombre de musées tous plus attrayants les uns que les autres. Le Musée d’histoire naturel ou le Little Museum of Dublin sont parmi les musées les plus courus. On ne pourra évidemment pas faire l’impasse sur la National Galery of Ireland dont l’entrée est gratuite. Des œuvres de Goya, Le Caravage, Rembrant ou encore Velasquez y sont exposées. Au pied du Dublin Castle (le château de Dublin présenté au-dessus), la Chester Beatty Library est un musée d’art renommé. Il abrite également une collection impressionnante de livres rares et d’objets orientaux. De plus, l’entrée y est gratuite, ce qui en fait un bon plan à ne pas louper.

 

 

Temple Bar

Si vous ne deviez retenir qu’un seul conseil de cet article pour préparer votre voyage à Dublin ce serait celui-ci : allez à Temple Bar ! Ce quartier du cœur de la vieille ville rassemble les bars les plus renommés et les plus festifs de Dublin.  Bien que très touristique, la tournée des pubs est incontournable pour un voyage irlandais réussi. Pas besoin de s’étendre plus ici, c’est sans doute l’endroit le plus visité de la ville, et c’est pour une bonne raison. Vous ne risquez rien à vous faire une opinion vous-même.

Non loin de là, le marché couvert de Georges Street Arcade est un lieu où il fait bon déambuler. Les bâtiments de briques rouges, typiques de la ville, donnent un cachet certain au quartier et, malgré la piètre qualité des boutiques qui s’y trouvent, en font un parfait lieu de balade.

 

 

Des bons plans

Comme désormais dans la plupart des grandes ville touristiques, Dublin peut se visiter plus aisément grâce à un pass, le Dublin Pass. Il coûte 48€ pour un jour, 68€ pour deux et 78€ pour trois. C’est un investissement, mais sachant que la visite du Guiness Storehouse coûte 18€ et qu’une distillerie comme celle de Jameson coûte 15€, la question se pose évidemment. L’achat du pass peut donc être une bonne affaire puisque qu’il comprend en plus le prix d’une navette depuis l’aéroport (et déclenche l’utilisation du pass), normalement à un prix de 7€, en plus des visites comprises avec. Cependant, toutes n’y sont pas, c’est donc à vous de voir si l’achat du Dublin Pass peut ou non vous faire économiser quelques euros.

 

L’art urbain

Dublin est aussi connu pour son art urbain. Ainsi, le Spire de Dublin (aussi appelé Monument of Light) est rapidement devenu un emblème de la ville. Le street art lui aussi a essaimé partout. Au détour de nombreuses rues, vous vous trouverez nez à nez avec des fresques murales toutes plus impressionnantes les unes que les autres.

 

 

Les excursions depuis Dublin

Si vous souhaitez passez quelques jours en dehors de Dublin c’est aussi évidemment possible. Ainsi, la Chaussée de géants peut être une idée d’excursion sur une journée. Toujours depuis Dublin, il ets possible de se rendre à Galway pour une journée. Ville irlandaise charmante et colorée, Galway possède une atmosphère unique. C’est aussi la sensation que l’on peut ressentir devant les falaises de Moher que l’on peut également atteindre aisément depuis Dublin pour y passer une journée.

 

La Saint Patrick à Dublin

Pour finir, c’est entre avril et septembre que les touristes sont les plus nombreux à visiter l’île verte. Ce sont aussi les mois où le temps y est le plus clément. L’Irlande reste assez grande pour ne pas se marcher dessus, et même au plein cœur de l’été, la foule n’est pas suffisante pour vous faire rebrousser chemin. Toutefois, passer le nouvel an à Dublin, ou mieux encore la Saint Patrick (tous les 17 mars) dans les pubs de Temple Bar sont des événements exceptionnels où tout le caractère festif de ce peuple vous sautera aux yeux. Les rues sont noires (vertes ?) de monde, mais pour l’ambiance, le détour vaut absolument le coup ! En somme, peu importe la saison, Dublin est à ne pas manquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *