Du règne du monarque Louis II de Bavière, l’histoire a retenu le destin tourmenté d’un homme bercé par les contes, la mythologie et le romantisme. Désintéressé de la politique et de l’économie de son pays, il a consacré son existence au mécénat des arts. Roi bâtisseur, ses châteaux sont parmi les plus beaux d’Europe. Et le plus emblématique de tous est sans nul doute celui de Neuschwanstein, construit entre 1868 et 1884.

 

Le roi qui voulait bâtir son propre conte de fées

 

Louis II l’a construit non pas pour y accueillir, et faire étalage de la luxuriance de la monarchie, mais pour s’y retirer loin de la foule et des regards. Il en a fait un véritable et incroyable hommage au compositeur Wagner, dont il était le plus fervent admirateur.

Bien que le nom de ce château semble imprononçable pour la grande majorité des francophones, son architecture digne d’un conte de fée, et sa silhouette se détachant haut dans le ciel nous sont étrangement familiers. Un peu comme un souvenir d’enfance. Pour cause, c’est de lui que s’est inspiré le producteur et réalisateur Walt Disney pour son logo désormais emblématique.

 

Un moment d’enchantement pour tous

 

Comme cela est le cas pour de nombreux lieux touristiques, la visite du Neuschwanstein demande de l’organisation. Il est vivement conseillé d’acheter ses billets au préalable sur internet, afin d’éviter les longues heures de queue et d’être certain d’avoir une place (le nombre de billets est limité). 

Un horaire bien précis de visite est donné à chaque visiteur, et la durée est d’une bonne demie-heure. Vous aurez l’occasion d’admirer les fresques célébrant les œuvres de Wagner (en particulier Lohengrin et Tannhäuser), la salle des chanteurs, la grotte et le jardin d’hiver, ou encore la salle du trône.

 

 

À défaut de pouvoir y passer la journée, il est toutefois tout à fait possible d’aller ensuite flâner dans le village de Schwangau, en contrebas. Le Musée des Rois de Bavière ou encore le château de Hohenschwangau, lieu d’enfance du roi Louis II, sont des monuments qui font eux-aussi partie des curiosités à ne surtout pas manquer lors d’un séjour en Allemagne.

 

Le château de Neuschwanstein en pratique

 

Les tarifs de la visite sont de :

  • 13 euros par adulte
  • 12 euros en tarif réduit

Les visites guidées sont possibles soit en anglais, soit en allemand. Pour les francophones, des audioguides sont également mis à disposition. Quelle que soit l’option choisie, la présence d’un guide est obligatoire.

 

Si cette présentation du château a piqué votre curiosité, nous vous invitons à consulter cette page : https://www.viree-malin.fr/visiter-chateau-neuschwanstein-billet-guide/

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *